Quel jeu jouez-vous actuellement dans le Triangle de Karpman?

Chacun peut être amené dans sa vie à jouer un rôle, inconscient, de manipulateur. Soit un rôle de victime, soit un rôle de sauveur, soit un rôle de persécuteur. Et vous, actuellement, quel est votre « jeu psychologique? ». Vous souhaitez sortir de ce jeu pervers? Si oui lisez ce qui suit!

Stephen Karpman, psychiatre américain, spécialiste de l’analyse transactionnelle, à déterminé un jeu de manipulation dans la  communication en 1968. Il s’agit du fameux Triangle Dramatique ou Triangle de Karpman.

Ce jeu de rôle inconscient est très présent dans notre société, avec des personnes se plaignant régulièrement, qui attirent le sauveur et le persécuteur. Cette attirance peut aussi partir du persécuteur, ou bourreau et du sauveur qui vont chercher leurs victimes. Il faut bien avoir à l’esprit que l’on peut jouer chacun des 3 rôles au cours de son existence.

Connaitre les principes de ce Triangle aide à sortir et surtout à ne pas entrer dans ces schémas.

Découvrons le fonctionnement de ce Triangle de Karpman.

 La communication faussée

Lorsque nous communiquons, avec nos amis, nos proches, nos collègues, nos enfants, nous sommes tour à tour émetteur et récepteur.

En fait la communication s’opère à travers notre comportement et celui de notre interlocuteur selon les expériences de chacun, les différents ressentis.

Une communication  »juste » existe lorsque les protagonistes expriment leurs réelles émotions et intentions.

Mais une mécommunication peut être créée si une personne joue un rôle, entraînant son vis à vis à entrer également dans un jeu de rôle.

Se cacher, inconsciemment, dans un rôle permet d’obtenir quelque chose de l’autre!

La relation entre les communicants est totalement faussée par ces jeux psychologiques, il convient donc de savoir les repérer. Continuer la lecture

Et si la liberté se trouvait dans le moment présent

Combien de fois avons-nous entendu ou conseiller de « vivre le moment présent »?… Mais qu’est ce que vivre le moment présent?… Et surtout comment vivre le moment présent?

L’article en audio vidéo 

 C’est la mémoire qui nous permet de délimiter le temps qui passe. C’est elle en effet qui nous ramène au passé, aux souvenirs.

Nous pensons en permanence, avec 60 à 80 000 pensées par jour. Ces pensées sont reliées à notre mental, notre égo qui perçoit le présent à partir du passé pour se projeter dans le futur !

A partir de l’égo, la personnalité individuelle se forge, vibre les émotions transmises par les pensées, elles-mêmes émises par le mental.

Ecouter son égo, c’est se détourner de son Être Supérieur, Moi Supérieur ou âme…

Les deux principales émotions, que l’égo transmet régulièrement, sont la peur et la culpabilité. Ces émotions empêchant de vivre pleinement le présent !

Ainsi l’individu développe une personnalité qui souffre en permanence, ne jouissant pas de chaque instant qui passe, de la beauté qui l’entoure, de l’amour dans lequel il baigne !

Qu’est ce que vivre le moment présent?

Vivre le moment présent signifie être connecté avec ce qui est factuel, ce qui existe à un instant précis, sans s’occuper de ce qui s’est produit dans le passé, ni de ce qui risque de se produire dans le futur ! Continuer la lecture