Ces ressentis qui créent notre personnalité

Le cerveau est en permanence relié aux ressentis.  Il produit les réactions chimiques en liaison avec le ressenti d’où émanent les pensées qui vont à leurs tours accentuées le ressenti. Chaque pensée est à l’origine de production de neuromédiateurs responsables de notre bien-être ou mal être.

Notre personnalité dépend de ce que l’on pense et ressent 

Pour faire évoluer notre comportement il convient donc de penser au-delà de nos ressentis, sinon nous risquons de toujours ressentir les mêmes sensations qui alimenteront le même type de pensées etc.

PENSÉES => RESSENTI => PENSÉES =>RESSENTI => PENSÉES

PERSONNALITÉ

 La difficulté pour changer notre mode de penser afin de ressentir un mieux être, réside dans le fait que notre corps à pris cette habitude à fabriquer un certains types de neuromédiateurs. La volonté de changement peut donc dans ce cas être rapidement balayée.

« Une habitude se forme lorsque le corps devient esprit.» – Dr Joe Dispenza

Lâcher prise et confiance en soi 

Lâcher prise, c’est être persuadé d’atteindre un résultat, (objectif), sans chercher à savoir comment obtenir ce résultat !

Lâcher prise, c’est être en parfaite confiance !

Il parait difficile de lâcher prise et changer son comportement à cause des habitudes installées, ces habitudes qui rappellent en permanence au corps qu’il a besoin d’un certain type de neuromédiateurs pour fonctionner.

Cette difficulté à changer son mode de fonctionnement accentue la frustration et le manque de confiance en soi.

NOUVELLES PENSÉES => NOUVEAUX NEUROMÉDIATEURS => AMÉLIORATION DU RESSENTI

 LE CORPS  »APPELLE LE CERVEAU » => ANCIEN NEUROMÉDIATEURS => RETOUR MAL ÊTRE 

 PERSONNALITÉ INCHANGÉE

Développer sa personnalité

Il parait évident que le changement s’opère à partir des habitudes que le corps sollicite.

L’apprentissage continuel contribue à l’évolution du système de croyances, (cadre de références), initié dans le passé et donc à faire évoluer également ses pensées et ressentis.

Apprendre et se souvenir de nouveautés, (méthodes, expériences, jeux, sports..), permet la création de nouveaux circuits neuronaux et ressentis.

Accéder à de nouvelles connaissances contribue au développement de la personnalité 

Si l’inconnu du futur reste un frein au développement de la personnalité, cela montre le besoin de changer ses ressentis du présent.

Imaginons que nous véhiculons des ressentis consécutifs au passé liés à certaines émotions comme la peur, ce présent que nous vivons actuellement représentera notre futur avec le même type de ressentis.

L’EFT permet de changer ses croyances en rééquilibrant le système énergétique corporel.

« Changer ses croyances, c’est ouvrir les portes de tous les possibles ! » -P. Lelu

 

EFT + APPRENTISSAGE

 

 MAÎTRISE DE L’INCONNU

 

 NEUROMÉDIATEURS DE BIEN ÊTRE

 

 RESSENTIS POSITIFS

 

 DÉVELOPPEMENT DE LA PERSONNALITÉ

Alimentation et personnalité

Certains nutriments issus de notre alimentation quotidienne favorisent la sécrétion des neuromédiateurs.

La synthèse de ces neuromédiateurs se réalise avec la présence de la vitamine B6 et certains acides aminés.

  • La dopamine est synthétisée à partir de la tyrosine. Elle est active dans la sécrétion de l’hormone de croissance, intervient sur la vigilance, la recherche du plaisir et l’évitement actif de la punition (fuite ou combat). Le manque de sécrétion de ce neuromédiateur fait naître le manque de motivation, la dépression.

=> Les aliments favorables : avoine, banane, œufs, chocolat noir, saumon, ananas, amande, noix, volailles, légumineuses…

  • La sérotonine est activée par le tryptophane. Ce neuromédiateur est précurseur de la mélatonine. La sérotonine impacte le sommeil, la réflexion, le calme. Le manque de sérotonine est à l’origine de l’irritabilité, l’impulsivité, voir l’agressivité.

=> Les principaux aliments : avoine, banane, œufs, chocolat noir, saumon, ananas, noix, légumineuses…

  • Le GABA, (acide gamma-aminobutyrique), est synthétisé par l’acide glutamique. Le GABA est le plus répandu des neurotransmetteurs dans le cerveau. Il diminue l’anxiété, l’état de nervosité et améliore l’endormissement.

=> Les aliments à favorisés : viande blanche, légumineuses, épinards, persil…

  • La noradrénaline, synthétisée par la tyrosine, joue un rôle dans l’apprentissage, l’éveil, elle contrôle la libération d’hormones comme celle régulant l’appétit. La baisse de noradrénaline peut provoquer la dépression.

=> Les aliments favorables, idem à la dopamine : avoine, banane, œufs, chocolat noir, saumon, ananas, amande, noix, volailles, légumineuses…

  • L’adrénaline, métabolisée par la noradrénaline, active le système nerveux sympathique, permet l’adaptation au stress. L’élévation de ce neuromédiateur entraîne la fatigue, le trouble de l’attention, la perte du sommeil, l’anxiété voir la dépression.
  • L’acétylcholine est un neuromédiateur qui n’est pas synthétisé par un acide aminé stricto sensu. Il est fabriqué à partir d’un phospholipide, la choline apportée par l’alimentation. L’acétylcholine peut toutefois être synthétisée à partir d’un acide aminé, la méthionine et la vitamine B5. Ce neuromédiateur intervient sur la mémoire.

=> Les aliments riches en acétylcholine : œufs, foie, germe de blé, porc, bœuf, crevettes, cabillaud, saumon, amandes, choux…

« Nous sommes ce que nous pensons, ressentons et mangeons. » -P. Lelu

Épigénétique et personnalité 

EFT influence l'expression des gènes

L’épigénétique étudie les modifications héritables et réversibles, qui affectent l’expression des gènes sans modifier l’ADN. (Epi = autour).

La science démontre qu’il existe un lien entre l’environnement et l’expression des gènes.

Si le cerveau est malléable, les gènes le sont également. Nous savons aujourd’hui qu’ils ne sont pas responsables, dans 60 à 85% de ce qui s’expriment, mais que notre environnement, (pensées, ressentis…) est majoritairement responsable de l’expression de ces gènes.

Si le comportement adopté par chaque individu est figé, ses pensées, ses ressentis vont activer en permanence les mêmes gènes, ceux correspondant aux niveaux des pensées et ressentis.

« Changez votre comportement en vous libérant des ressentis perturbants et vous changerez votre environnement. » – P. Lelu

L’environnement est activateur de gènes, et lorsque l’environnement est déséquilibré, (pensées, ressentis…), ce sont toujours les mêmes gènes qui sont exprimés, ils s’usent et fabriquent des protéines de moins bonnes qualités, ce qui peut entrainer vieillissement et maladies.

Quatre vecteurs environnementaux semblent être importants dans l’expression des gènes.

  • L’alimentation
  • La gestion du stress
  • L’activité physique régulière
  • La sociabilisation

L’environnement est l’extension de l’esprit. Le changer peut sembler difficile, mais adopter des routines apportant de nouveaux ressentis, apprendre, développer de nouveaux schémas et pratiquer l’EFT favorisent le changement d’état d’être !

Quelques repères

Le corps est constitué d’environ 100 mille milliards de cellules.

L’ADN déplié mesure 2 mètres environ, il détient les informations pour constitué un organisme à partir d’une cellule et le faire fonctionné.

Le génome est l’ensemble de l’ADN spécifique de l’espèce constitué de 46 chromosomes, 23 hérités de la mère et 23 hérités du père.

Le gène est une fraction du génome pour fabriquer une protéine. Nous héritons des ’’recettes’’ de fabrication par hérédité.

Un être humain est constitué d’environs 30 000 gènes, (30 000 protéines différentes).

A chaque division cellulaire, l’intégralité du génome avec ses 23 paires de chromosomes sont recopiés.

A chaque seconde 2 millions 300 mille cellules répliquent l’ADN, avec des erreurs possibles, mais régulées par l’organisme, ce sont des erreurs acquises. Certaines erreurs de ‘’recopiages’’ sont héritées des parents, ce sont des erreurs innées.

Il est possible de ne pas activer les gènes contenant des erreurs en activant de nouveaux gènes plus favorables à notre bien-être.

Darwin considérait le déterminisme génétique comme évident dans l’évolution de l’homme, chacun héritant des gènes ayant évolué dans le temps  les retransmettant à son tour. Lamarck pensait qu’il existait une transmission des caractères acquis, il avait cette notion d’épigénétique.

Avec l’âge, l’organisme fabriquent des protéines de moins bonnes qualités

« Un miracle est une réalisation hors circuit conventionnel. » P. Lelu

Un cancer peut-être déclenché sans mutations cellulaires.

Sources :

Dr Castronovo

Dr Joe Dispenza

Patrick Lelu

Cet article vous a plu!

Continuez la lecture en vous inscrivant gratuitement à ma Newsletter

Vous recevrez en cadeau mon Guide Numérique  

« Pourquoi et Comment Faire du Stress son Allié? »

pour découvrir:

Ce qu’est réellement le stress

Les 3 niveaux pour une parfaite gestion du stress

Vos potentiels pour répondre aux situations de stress

Inscription et Téléchargement de Mon Guide Gratuit ICI

>>>Chers amis lecteurs, je vous invite à laisser vos commentaires ainsi que vos expériences<<<

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *