Comment arrêter de s’autosaboter?

Pratiquer l’auto sabotage est monnaie courante! Mais comment fonctionne l’auto sabotage? Et surtout comment en finir avec ce comportement qui consiste à s’empêcher de réussir sa vie?

L’auto sabotage consiste à créer les ingrédients de l’échec dès que la réussite approche. Il n’y a donc pas de liens entre auto sabotage et malchance ou incompétence!

Mécanisme de l’auto sabotage

L’auto sabotage est un mécanisme inconscient pour s’empêcher d’atteindre la réussite, quelle soit professionnelle, relationnelle, financière…

Les émotions et ressentis, doute, peur, incertitude, et souvent culpabilité chez les personnes souffrant du syndrome de l’imposteur, sont autant de déclencheurs de ce mécanisme inconscient.

S’il arrive que des circonstances soient parfois contraires au but à atteindre, dans la majorité des cas c’est l’individu lui-même qui crée ces circonstances.

Une personne qui souhaite changer d’emploi se voit proposer, par le biais d’une rencontre, un poste qui lui correspond à souhait. Heureuse de la situation, elle émet toutefois des restrictions, peur de ne pas réussir l’entretien, pensant ne pas avoir le niveau requis, le risque de ne pas plaire au nouveau patron… et le jour de l’entretien, cette personne stressée par l’événement va prendre du retard et manquer le rendez-vous et toute chance d’intégrer ce nouveau poste qui pourtant lui plaisait bien… Et elle s’en veut…

Au moment de réaliser un souhait, les personnes, spécialistes de l’auto sabotage, adoptent un comportement inconscient qui réduit à néant toute possibilité de réussite.

Dès qu’un changement devient possible dans sa vie, nouvel emploi, nouvelle relation, acquisition d’un bien, vente d’un bien… l’auto saboteur trouve un moyen, bien-sûr inconscient, pour freiner voir se détourner du résultat escompté.

D’où vient le mécanisme d’auto sabotage ?

Ce comportement inconscient vient du « système de croyances ». Chacun à donc des prédispositions à l’auto sabotage en fonction de son propre « cadre de références ».

Selon la « carte imprimée » distillant des pensées du type  : « je ne mérite pas… », « l’argent n’est pas pour moi… », « cette personne est trop…pour moi »… le résultat sera en fonction du type de pensées.

Ces personnes sujettes à des auto sabotages réguliers possèdent donc une mauvaise image, une mauvaise estime d’elles-mêmes, donc un profond manque de confiance. Ce qui renforce des perturbations avec frustrations, colères, jalousie…

Les auto saboteurs se fourvoient parfois en s’en remettant régulièrement à l’avis des tiers…

L’auto saboteur est bel et bien contrôlé par son système de croyances, en adoptant des comportements dictés par son inconscient par respect aux consignes enregistrées pendant l’enfance, les études, les diverses expériences passées.

L’auto sabotage apparaît souvent face à des situations précises où la responsabilité de la personne est engagée, où sa prise de décision est capitale pour la suite de sa vie…

Les personnes qui s’auto sabotent en permanence n’ont pas conscience de ce mécanisme et se retournent vers leur environnement, qui pour elles, reste  le seul responsable.

Sortir de l’auto sabotage

Voici quelques pistes pour changer son comportement :

Sortir de la procrastination

Ce comportement empêche de jouir des opportunités et a tendance à enfermer la personne dans  »un confort mental »; celui de garder en permanence à l’esprit dans son quotidien une situation à terminer ou à commencer, qui suffit à son ego.

>>>>Coaching à domicile « J’arrête de Procrastiner »<<<<<

S’ouvrir à l’inconnu

Accepter d’autres horizons, d’autres points de vue, d’autres possibilités… Rester figer sur ce que l’on connaît uniquement limite les chances d’évoluer et de maîtriser sa destinée.

Se traiter avec bienveillance

Arrêter de mal se juger, de penser systématiquement que les autres sont meilleurs. Il convient de contrôler son dialogue intérieur, ce qui renforce l’estime de soi.

Reconnaître sa culpabilité

Face à une sensation de peur de réussir, il peut être intéressant de s’interroger sur le risque de réussir. Parfois la culpabilité de dépasser un membre de sa famille, de ne pas suivre les concepts familiaux en choisissant un métier par exemple, peut se ressentir inconsciemment et conduire à des choix contraire aux siens par fidélité… Dans ce cas réfléchir sur ce qu’il y a de meilleur pour soi est important. Ne pas hésiter à se débarrasser de ces vieux schémas avec la pratique de l’EFT, (voir plus bas).

Pratiquer l’EFT

Enfin et surtout pratiquer une méthode qui libère de l’emprise inconsciente qui aboutit à l’auto sabotage, l’EFT ou Emotional Freedom Techniques.

L’une des étapes de l’EFT pour se libérer des perturbations émotionnelles est de s’occuper des saboteurs inconscients. Cela consiste à faire tomber « l’Inversion Psychologique » à travers une phrase du type : « Même si j’ai…, je m’aime et m’accepte totalement ».

Naturellement l’EFT permet de sortir de la procrastination, de s’ouvrir à l’inconnu, de se traiter avec bienveillance, de se libérer des causes d’une culpabilité… Rappelons que cette méthode fait évoluer les comportements en changeant les croyances!

>>>>En savoir plus sur l’EFT <<<<<

Cet article vous a plu!

Continuez la lecture en vous inscrivant gratuitement à ma Newsletter

Vous recevrez en cadeau mon Guide Numérique  

« Pourquoi et Comment Faire du Stress son Allié? »

pour découvrir:

Ce qu’est réellement le stress

Les 3 niveaux pour une parfaite gestion du stress

Vos potentiels pour répondre aux situations de stress

Inscription et Téléchargement de Mon Guide Gratuit ICI

>>>Chers lecteurs, je vous remercie d’avoir lu cet article et je vous invite à le partager et à me laisser un commentaire ci-dessous. Quelques mots suffisent<<<

Laisser un commentaire

You have to agree to the comment policy.