La Procrastination 5/5 – Réduire son stress

Ecoutez le podcast

La procrastination est une tendance que beaucoup de personnes ont à remettre au lendemain des actions. Dans ce dernier article sur la procrastination, nous établissons le lien direct entre procrastination et stress !

Cours "En Finir avec la Procrastination"

100 Règles d’Or pour en finir avec la Procrastination

Procrastiner engendre plus de stress

Je pense que la procrastination est la cause n°1 du stress dans notre société. A travers l’histoire, des penseurs ont noté une connexion entre l’échec de l’action et le sentiment d’anxiété.

Si vous avez l’habitude de remettre les tâches dont vous avez peur à plus tard – si vous avez tendance à éviter les situations et événements qui vous terrifient- vos peurs ont grandi hors de proportion. À chaque fois que vous décidez de ne pas faire quelque chose parce que vous avez peur d’échouer, votre confiance en vous prend un autre coup. Lorsque vous faites face à la peur et le faites de toute manière, votre confiance obtient un énorme coup de fouet. Bientôt, vous rirez de ces peurs imaginaires.

Le face à face avec ses objectifs

Établissez des objectifs. Placez des priorités. Demandez à vos amis et collègues de vous critiquer. Ajustez les objectifs si nécessaire. Récompensez-vous lorsque vous terminez votre travail. Si vous êtes un dirigeant, faites que ceux qui procrastinent s’encouragent les uns aux autres. Aidez-les à dépasser leurs peurs. Trouvez un mentor pour vous aider.

Soyez aussi honnête que possible lorsque vous estimez combien de temps prendront les choses que vous n’aimez pas. La plupart des tâches que nous remettons à plus tard sont simples. Elles causent une quantité de stress dans nos vies hors de proportion par rapport au temps requis pour les terminer. Pensez à combien de fois un travail tant redouté a pris bien moins de temps que ce que vous pensiez. Pouvez-vous apprendre quelque chose de cette expérience ? Les études ont montrées que les travailleurs gâchent près d’un tiers de leurs temps de travail. Ces mêmes travailleurs se plaignent habituellement de stress chronique causé par le manque de temps. Voyez-vous la connexion ? Moins vous réalisez de choses, plus vous souffrez d’un sentiment de stress et d’anxiété.

Gagnez du temps

La seule manière d’aller à la racine du problème est de mesurer la façon dont vous dépensez votre temps. Conservez un journal du temps que vous avez passé sur des choses que vous n’avez pas besoin de faire. Prenez note des choses qui peuvent être réalisées de façon plus efficace. Essayez de faire cela pendant toute une journée de travail. Lorsque vous analyserez votre liste, vous pourriez être surpris du temps gâché qui s’est glissé dans votre journée. Considérez les choses que vous n’avez pas besoin de faire comme des choses devant être éliminées. Vous ne contrôlez probablement pas la cause de ce qui a gâché votre temps. Demandez-vous comment éliminer ces choses que vous pouvez contrôler.

Comme le Chapelier Fou dit à Alice : « Si tu connaissais le temps aussi bien que moi, tu ne parlerais pas de le perdre. »

Retrouvez la première partie de la procrastination ICI

Retrouvez la seconde partie de la procrastination ICI

Retrouvez la troisième partie de la procrastination ICI

Retrouvez la quatrième partie de la procrastination ICI

Chers lecteurs, je vous remercie d’avoir lu cet article et je vous invite à le partager et à me laisser un commentaire ci-dessous. Quelques mots suffisent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *