Ma meilleure astuce pour appliquer mes bonnes résolutions

Il est aisé de prendre une bonne résolution pour changer, améliorer un ou plusieurs éléments dans son propre fonctionnement, mais il est souvent très difficile de l’appliquer. Décider est une chose, réussir en est une autre ! En effet le risque d’abandonner la mise en pratique du projet initial est aussi fort, voire plus fort que la volonté de départ.

Pourquoi on ne tient pas ses résolutions

A l’occasion du nouvel an vous en avez profité pour annoncer que vous arrêtez de fumer. Fini l’esclavage du tabac !

Cette fois c’est la bonne, vous en êtes certain, même si vous aviez déjà voulu, par le passé, arrêter la cigarette.

Vous répondez même fièrement aux sceptiques qui doutent de votre réussite, en leur affirmant que l’argent économisé permettra de financer vos prochaines vacances, et cerise sur le gâteau, vous allez pouvoir vous remettre au sport grâce au gain de forme occasionné par cet arrêt.

Vous sentez donc la force en vous pour l’atteinte de cet objectif, prêt à prendre les paris !

La nouvelle année commence, vous tenez bon durant les premiers jours et patatras… Une envie subite, incontrôlable d’en « griller une » vous envahit !

En plus de la déception, des émotions de culpabilité, de colère prennent le dessus naturellement exacerbées par tous ceux qui étaient certains de votre échec… « On te l’avait bien dit… », « C’était sûr… », et tout autre encouragement de ce genre.

Finalement vous faites parti des 75 % de personnes qui ne tiennent pas leurs bonnes résolutions. En effet selon le psychologue britannique Richard Wiseman, «  moins d’un quart des personnes qui prennent des bonnes résolutions les tiennent. »

Alors que se passe-t-il ? L’euphorie de départ s’érode petit à petit dans le temps. Les vieilles habitudes installées depuis plusieurs années reviennent à votre insu. Les objectifs de base, économiser de l’argent et reprendre le sport qui étaient les fondations solides pour l’atteinte du but ultime, celui d’arrêter la cigarette, sont peu à peu perdus de vue. « Il est plus difficile de désagréger une habitude qu’un atome », disait Albert Einstein.

Nous savons qu’une habitude est conditionnée par la répétition d’une action. Cette habitude devient donc un automatisme.

Rappelez-vous lorsque vous étiez petit, il fallait vous répéter chaque jour la nécessité de vous brosser les dents après chaque repas. Résultat, aujourd’hui vous exécutez cette action automatiquement. En fait votre esprit associe le contexte, le repas, à la nécessité de se brosser les dents, qui devient votre comportement.

Modifier un comportement, changer des habitudes n’est pas toujours qu’une question de volonté. « L’Inversion Psychologique » bien connue en psycho énergie est très souvent présente, empêchant tout changement. Cette IP est directement collée à l’inconscient qui décide si c’est ok ou non.

C’est la raison pour laquelle certains voient aboutir leurs bonnes résolutions et d’autres non. Chacun possède son propre « cadre de références » qui nourrit l’inconscient. Si on se réfère qu’une personne est en moyenne consciente seulement 5% environ, on comprend aisément tant que ce cadre de références perturbe toute possibilité de changement, réaliser ses bonnes intentions devient quasiment impossible.

Que faire pour appliquer une bonne résolution

Il parait évident que répéter une action dans un contexte précis, ce que l’on nomme « apprentissage associatif », semble être la réponse pour s’assurer du succès d’un changement que l’on souhaite dans sa vie.

Il est tout à fait possible d’améliorer son équilibre alimentaire en incorporant un aliment plus favorable à sa santé à un certain moment de la journée.

Prendre l’habitude, par exemple, de croquer une pomme chaque matin à la pause de 10 heures pour éviter les creux qui poussent à manger une viennoiserie. Pour cela chaque début de journée on s’assure d’avoir une pomme à portée de main. On instaure donc un automatisme dans un contexte, la pause de 10 heures.

Une étude menée par Philippa Lally démontre qu’il faut en moyenne 66 jours pour changer une habitude. Voir l’article 21 jours pour changer une habitude : mythe ou réalité?

Mais parfois cela est bien plus compliqué. Si une Inversion Psychologique est présente, la réponse est ailleurs !

Mon astuce pour appliquer une nouvelle résolution

Voici mon astuce en 4 points :

  • Je me concentre sur ma bonne résolution : exemple « j’arrête de fumer »
  • J’anticipe la ou les éventuelles raisons pouvant bloquer le résultat positif : exemple « cela fait tellement longtemps que je fume »
  • J’effectue une ou des séquences EFT  par anticipation selon le ou les ressentis du moment : exemple « Je doute »
  • Je pratique de nouvelles séquences EFT si par la suite des perturbations surviennent : exemple  « J’ai une terrible envie de fumer à cause d’une angoisse dont je ne connais pas l’origine »

L’EFT est une Méthode de Psycho Énergétique validée par de nombreuses études cliniques permettant la libération des perturbations émotionnelles.

Cette Méthode consiste à pratiquer l’acupressure en restant concentrer sur une émotion perturbante pour rééquilibrer le système énergétique corporel. « Toute émotion négative est une perturbation du système énergétique corporel » explique Gary Craig, le créateur de cette Méthode. Voir l’article EFT et mieux-être.

Mes protocoles*

  1. Séquences EFT par anticipation

Tapoter le tranchant d’une main en répétant 3 fois une phrase :

« Même si je doute d’appliquer ma résolution d’arrêter de fumer car cela fait tellement longtemps que j’ai cette emprise du tabac, je m’aime et m’accepte totalement »

« Même si une partie de moi doute de réussir à appliquer ma nouvelle résolution d’arrêter de fumer car cela fait tellement longtemps que j’ai cette habitude de fumer, je m’aime et m’accepte totalement »

« Même si ma nouvelle résolution d’arrêter de fumer me fait douter de sa réussite car je n’ai pas encore réussi malgré plusieurs tentatives, je m’aime et m’accepte totalement »

Ensuite tapoter certains points en répétant une phrase sur le doute :

Coin des sourcils (haut du nez)

« Je doute d’arrêter de fumer comme je le souhaite »

Coin d’un l’œil

« Cela fait tellement longtemps que je fume »

Sous un œil

« Cela risque de prendre du temps pour arrêter de fumer »

Sous le nez

« Surtout que j’ai déjà essayé d’arrêter le tabac »

Menton

« Et j’ai toujours échoué »

Sous la clavicule (côté)

« Tout mon entourage me dit que je vais peiner pour tenir cette bonne résolution »

Sous un sein

« C’est jamais simple d’arrêter de fumer »

Sous un bras

« Je doute vraiment de réussir à tenir cette bonne résolution »

Continuer :

Coin des sourcils (haut du nez)

« Je doute d’atteindre cet objectif »

Coin d’un l’œil

« J’ai ce doute »

Sous un œil

« Arrêter de fumer, c’est pas simple »

Sous le nez

« Le mieux, c’est de ne pas commencer »

Menton

« Mais pour moi, c’est trop tard »

Sous la clavicule (côté)

« Je fume depuis très longtemps »

Sous un sein

« Trop longtemps »

Sous un bras

« Je doute vraiment de réussir à me libérer de l’emprise de la cigarette »

Je peux continuer de la sorte en restant attentif aux différents aspects pouvant me parvenir à l’esprit…

2.  Séquences EFT par la suite selon ressentis

Tapoter le tranchant d’une main en répétant 3 fois une phrase :

« Même si j’ai terriblement envie de fumer à cause d’une angoisse dont je ne connais pas l’origine, je m’aime et m’accepte totalement »

« Même si cette angoisse dont je ne connais pas l’origine me donne cette terrible envie de fumer, je m’aime et m’accepte totalement »

« Même si je suis sur le point d’allumer une cigarette à cause de cette angoisse dont je ne connais pas l’origine, je m’aime et m’accepte totalement »

Ensuite tapoter certains points en répétant une phrase sur l’angoisse :

Coin des sourcils (haut du nez)

« Cette angoisse dont je ne connais pas l’origine me donne cette terrible envie de fumer »

Coin d’un l’œil

« J’ai terriblement envie de fumer »

Sous un œil

« A cause d’e cette angoisse que je ressens »

Sous le nez

« D’où me vient cette angoisse ? »

Menton

« Pourquoi suis-je sous l’emprise de cette envie de fumer ? »

Sous la clavicule (côté)

« Puis-je calmer mon angoisse autrement ? »

Sous un sein

« Si je pouvais me détendre à présent »

Sous un bras

« Si je me libérais de cette angoisse avec cette envie de fumer »

Je peux continuer de la sorte en restant attentif aux différents aspects pouvant me parvenir à l’esprit…

Vous avez compris l’idée ?

L’EFT vous permettra de redevenir maître de vos choix et ne plus subir la domination de choix contraires.

J’espère que mon astuce vous aidera, si vous souhaitez en savoir plus sur l’EFT suivez les liens ci-dessous!

Et surtout bonne réussite dans l’application de vos bonnes résolutions!

*Protocoles de base. A pratiquer selon les ressentis de chacun. Pour des blocages profonds il convient de consulter un Praticien EFT.

Cet article participe à l’évènement “Votre meilleure astuce pour appliquer vos bonnes résolutions” du blog Devenez meilleur. J’apprécie beaucoup ce blog sur lequel vous pouvez retrouver un  article sur L’autodiscipline  qui vous aidera à activer de nouvelles habitudes..

Ces liens peuvent vous être utiles :

– Séances EFT Skype ou Zoom=> Cliquez ICI

– Formations EFT => Cliquez ICI

Cet article vous a plu !

Continuez la lecture en

Téléchargeant Gratuitement

Mon Guide Numérique

« EFT pour Tous »

 Téléchargement de Mon Guide Gratuit ICI

>>>>Chers amis lecteurs, je vous invite à laisser vos commentaires ainsi que vos expériences<<<<

Laisser un commentaire

You have to agree to the comment policy.