Une émotion, c’est quoi?

Si nombre de personnes stressées souhaitent se libérer du stress, elles suggèrent vouloir se libérer des émotions en lien avec le stress. Cependant nous savons qu’il est impossible de se libérer du stress et des émotions. Toutefois nous pouvons gérer le stress avec des techniques de sophrologie, la méditation et nous libérer des perturbations émotionnelles avec la Méthode EFT. Mais une émotion, c’est quoi réellement?

Naissance des émotions

Chez l’adulte les émotions naissent à partir de pensées et souvenirs sur lesquels on se concentre.

Les cinq sens interagissent avec ces pensées et souvenirs.

Selon l’interprétation  de la partie limbique du cerveau (amygdale), une bonne émotion, ou une émotion perturbante apparaît.

Les émotions de base

Émotion vient du latin e-movere => Mouvement

D’après les travaux du psychologue américain Paul Ekman, il y a 7 émotions de base :

  • La joie
  • La peur
  • La colère
  • La tristesse
  • Le dégoût
  • La surprise
  • Le mépris

Le psychologue Américain Robert Plutchik  a déterminé 8 émotions de base :

  • La joie
  • La peur
  • Le dégoût
  • La colère
  • La tristesse
  • La surprise
  • La confiance
  • L’anticipation

Plutchik propose des fonctions précises aux 8 émotions de base :

  • La peur => La protection
  • La colère => La destruction
  • La joie => La reproduction
  • La tristesse => La réintégration
  • La confiance => L’incorporation
  • Le dégoût => Le rejet
  • L’anticipation =>L’exploration
  • La surprise => L’orientation

La relation cerveau et corps

Des expressions courantes allient une émotion et une partie du corps :

« La peur au ventre », ici la peur crée des ‘’nœuds’’ dans l’estomac et peut provoquer des troubles gastriques

« Être rouge de colère », le sang monte au visage et exprime la colère

« Avoir le cœur serré », lorsqu’on est triste, prêt à verser des larmes

Le Docteur finlandais, le Dr Lauri Nummenmaa, de la faculté des sciences d’Aalto, et son équipe ont étudié scientifiquement la relation entre les émotions émises par une personne et la répercussion au niveau corporel.

Une ‘’cartographie corporelle des émotions’’ est déterminée d’après cette étude.

« La plupart des émotions de base sont associées à une augmentation de l’activité dans la région thoracique haute, correspondant à des changements de rythme respiratoire et cardiaque ». Cela concerne notamment les émotions de relations avec les autres, colère joie. La tristesse affectant d’avantage les membres inférieurs.

« Les sensations au niveau du système digestif et dans la région de la gorge sont trouvées principalement dans le dégoût ».

L’anxiété crée des tensions sur la région thoracique.

« Décrypter les sensations subjectives corporelles associées aux différentes émotions doit nous permettre de mieux comprendre les troubles de l’humeur tels que la dépression et l’anxiété, qui s’accompagnent d’une altération du traitement des émotions ».

Effets physiologiques des émotions perturbantes

Une émotion perturbante peut naître d’une pensée ou d’un souvenir !

Une émotion perturbante active le système sympathique créant :

– Augmentation de l’adrénaline

– Dilatation des pupilles

– Accélération du rythme cardiaque

– Augmentation de la tension artérielle

– Rétrécissement des parois artérielles

– Transpiration excessive

– Contraction des intestins, (constipation, diarrhée)

– Contractions musculaires, (crampes)

– Augmentation de la glycémie, du cholestérol

Si naturellement il est impossible de se libérer d’une émotion, il est toutefois possible de se libérer des causes des perturbations émotionnelles avec l’EFT.

Toute émotion reste en lien avec différents fonctionnements, aux niveaux limbique, énergétique et épigénétique…

 

 Cet article vous a plu!

Continuez la lecture en vous inscrivant gratuitement à ma Newsletter

Vous recevrez en cadeau mon Guide Numérique  

« Pourquoi et Comment Faire du Stress son Allié? »

pour découvrir:

Ce qu’est réellement le stress

Les 3 niveaux pour une parfaite gestion du stress

Vos potentiels pour répondre aux situations de stress

Inscription et Téléchargement de Mon Guide Gratuit ICI

>>>Chers amis lecteurs, je vous invite à laisser vos commentaires <<<

7 réflexions au sujet de « Une émotion, c’est quoi? »

  1. Cher professeur Lelu,
    Je vous remercie pour m ‘avoir présenté, durant 2 jours, le fidèle reflet de mon mental à la soif insatiable de connaissances…
    Merci aussi pour m’avoir fait réaliser qu’il s’agit moins d’EX-primer, ou d’Ex-terioriser les émotions (les mettre dehors) que de placer mon attention dans cet espace de silence à l’intérieur, espace d’où je peux percevoir et accueillir ces vagues émotionnelles pour ce qu’elles sont : des épiphénomènes, le mouvement de la vie…en bref, de ne pas m identifier à ce qui me traverse.
    Je vous souhaite bonne route…

    • Merci Isabella (Maître Yogi) pour ce gentil message, j’ai, moi aussi, apprécié ces 2 jours, ainsi que les 2 suivants avec l’autre groupe…. Il ressort toujours de grands partages dans ces stages et formations… Conservez cette soif d’apprendre, écoutez votre intuition tout en vous  »méfiant » de vos (certaines) pensées! Bonne route également… Peut-être qu’elle recroisera la mienne au détour d’une autre formation!

  2. Savoir se retirer c’est bon aussi, j’ai pris une location de chalet pour une semaine, toute seule, juste pour réfléchir à ce qui se passe, une fois par an je trouve que ça fait du bien. Vraiment contente d’être tombée sur votre site, hyper intéressant!

    • Excellente question Paul! je dirai que l’angoisse est un ressenti (corporel…)aux niveaux thoracique et gastrique accompagné par l’émotion de tristesse. Ce ressenti peut être pris en charge en EFT.

      Les pensées se situent au niveau des centres énergétiques supérieurs, les émotions sur les centres énergétiques inférieurs et le ressenti au niveau du cœur. En quelque sorte c’est le ressenti qui crée notre réalité…

      C’es d’ailleurs pour cela que j’insiste sur le fait de pratiquer l’EFT à partir des ressentis du moment, c’est ce que Gary Craig a bien expliqué!

  3. Les émotions c’est ce qui fait qu’on se sent vivant par contre quand l’une prend le dessus sur les autres c’est là qu’il faut apprendre à la maitriser, je suis musher de chien de traineau et je reçois beaucoup de jeunes en camp, il y a une jeune fille qui est très joyeuse mais parfois sa joie ne s’accorde pas avec la situation, donc je me dis qu’il y a quelque chose qui lui échappe

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *