6 plantes adaptogènes pour résister au stress

Une plante adaptogène permet à l’organisme de s’adapter aux différents stress, psychique, physique, infectieux, métabolique et neuroendocrinien… Cette plante apporte une réponse modulatrice ou régulatrice spécifique aux besoins de l’individu.

Définition

C’est au pharmacologue russe Nicolaï Lazarev que nous devons la définition d’adaptogène : « Une substance pharmacologique capable d’induire dans un organisme un état de résistance augmentée non spécifique permettant de contrebalancer les signaux de stress et de s’adapter à un effort exceptionnel .»

Tout commença en 1947 lorsque ce chercheur chercha à définir le type d’action du ginseng.

En 1968, Isarael Brekhman définit 3 critères pour caractériser un adaptogène :

  • Augmente la résistance de l’organisme contre les agresseurs de différente nature (physiques, chimiques ou biologiques) de manière non spécifique
  • Présente une influence normalisatrice, quel que soit les changements à partir des normes physiologiques
  • Montre une absence de toxicité et d’influence sur les fonctions normales de l’organisme

De nos jours se rajoutent des plantes adaptogènes agissant comme régulateurs métaboliques permettant d’augmenter la capacité d’adaptation de l’organisme face aux facteurs environnementaux.

Les plantes adaptogènes sont intéressantes si 3 des 5 types de stress sont pris en compte avec une obligation d’action sur l’immunité.

Les 5 types de stress :

  • Stress psychique
  • Stress physique
  • Stress infectieux => immunité
  • Stress métabolique => surcharge et ou déséquilibre alimentaire
  • Stress neuroendocrinien

Schisandra chinensis

Véritablement la première plante étudiée en 1943 en tant qu’adaptogène par les chercheurs russes. Appelée également graine des 5 saveurs, l’étude de Schisandra montre son effet bénéfique pour répondre au stress, elle augmente la capacité de travail physique et stimule le  système nerveux central. Elle possède également une activité antioxydante grâce à la schisandrine, renforçant l’action du glutathion..

Panax ginseng

Plante très étudiée, elle agit à faible dose sur l’effort une semaine après son utilisation. Elle prévient les infections et contient des phyto-œstrogènes. La racine de ginseng est riche en ginsénosides, principes actifs  dont la teneur augmente avec la maturité de la racine. Le ginseng renferme de nombreuses vitamines (surtout du groupe B), des sels minéraux (fer, cuivre, phosphore, calcium, magnésium, zinc), des oligo-éléments (silicium et sélénium) et des acides aminés.

Eleuthérocoque

Cette plante agit comme le ginseng, elle est en plus hypolipémiante et d’avantage antiasthénique. La racine d’éleuthérocoque renferme des éleuthérosides. Eleuthérocoque a  été utilisée par les cosmonautes russes pour permettre une meilleure adaptation à l’espace et  par les athlètes des anciens pays de l’Est dans le but d’obtenir de meilleures performances.

Rhodiola rosea

Appelée également  »racine d’or »,  »Orpin rose », ou ‘‘Ginseng de Sibérie »,  la Rodhiole renferme phenylpropanoïdes : rosavine, rosine, rosarine.

Cette plante fait l’objet d’études démontrant :

  • Sa fonction anti oxydante, anti radicalaire, véritable protectrice de l’organisme face aux agressions induites par les radicaux libres.
  • Ses effets anti inflammatoires, (inhibant COX2 et PLA2)
  • Son action immunostimulante, (sur les granulocytes, les lymphocytes T et B)
  • Une protectrice du système nerveux et de ses fonctions (axe hypothalamo- hypophyse- gonades, SN Périphérique) :
  •      – Elle stimule l’hormone anti- stress (Neuropeptide Y)
  •      – Elle inhibe les hormones du stress (cortisol, NO…) et augmente les bêta-endorphines
  •      – Elle est Sérotoninergique, (augmente le taux de 5- HT)
  •      – Elle possède une action IMAO, (inhibiteur monoamine oxydases)
  •      – Elle répare les neurones lésés
  •      – Elle est Anxiolytique
  •      – Elle est anti dépressive
  •      – Elle est anti- nociceptive
  •      – Elle est anti asthénique
  • Une plante hépato – protectrice
  • Une plante cardio – protectrice
  • Une plante protectrice cutané

Withania somnifera

Différentes études attestent ses effets bénéfiques :

  • Sur l’insomnie
  • Le stress
  • L’inflammation arthritique
  • L’anxiété
  • Les troubles respiratoires
  • Les troubles nerveux
  • La stérilité
  • La prévention du paludisme
  • Les maladies d’Alzheimer  et de Parkinson

Ganoderma

Nommé également  »Reishi », ce champignon safranais est myorelaxant, stimulant du système nerveux central, hypolipémiant… Des études démontrent ses propriétés anticancéreuses grâce aux 7β  sitostérols qui permettent de changer les structures des cellules cancéreuses, permettant leur destruction par l’organisme. Rappelons que la membrane d’une cellule cancéreuse est différente de la normale et l’organisme ne la reconnait plus pour la détruire.

Devenez Conseiller en Plantes Médicinales avec la formation en ligne que je vous propose à prix réduit (cliquez sur l’image pour découvrir cette offre) =>

  

Cet article vous a plu!

Continuez la lecture en vous inscrivant gratuitement à ma Newsletter

Vous recevrez en cadeau mon Guide Numérique  

« Pourquoi et Comment Faire du Stress son Allié? »

                                       pour découvrir:

                                        Ce qu’est réellement le stress

                                    Les 3 niveaux pour une parfaite gestion du stress

                                   Vos potentiels pour répondre aux situations de stress

Inscription et Téléchargement de Mon Guide Gratuit ICI

>>>Chers lecteurs, je vous remercie d’avoir lu cet article et je vous invite à le partager et à me laisser un commentaire ci-dessous. Quelques mots suffisent<<<

Please follow and like us:
0
fb-share-icon4042

Laisser un commentaire

You have to agree to the comment policy.