Une bonne santé psychologique grâce au safran

Nous savons que la nature recèle d’innombrables molécules pour notre santé en générale et psychologique en particulier. C’est le cas d’une épice, le safran, véritable « or rouge », dénomination qui lui convient à ravir tant au regard de son prix que de ses bienfaits sur la sphère psychologique.

Etat dépressif

Cet état s’accompagne de tristesse, de perte d’intérêt pour des sujets procurant du plaisir.

Des sautes d’humeur sont fréquentes ainsi que des troubles du sommeil engendrant de la fatigue, de l’anxiété…

D’épisodes dépressifs, où l’état psychologique est instable, la dépression peut devenir chronique.

La dépression peut être en lien avec des comportements addictifs, compulsifs, de dépendance aux médicaments ou autres substances, avec des maladies…

L’état dépressif est régulièrement multifactoriel :

  • Dérèglement dans la transmission et la régulation de neurotransmetteurs
  • Cadre de références, (système de croyances), activant des perturbations émotionnelles, (émotions négatives par les pensées)
  • Environnement stressant
  • Manque de but précis dans la vie

Le safran comme antidépresseur naturel

Le safran issu de Crocus sativus était déjà utilisé dans les pharmacopées traditionnelles indiennes, chinoises et persanes pour ses propriétés calmantes.

C’est par la suite que le safran a été utilisé en cuisine comme aromate.

L’actif du safran, le safranal,  se situe dans les trois stigmates de la fleur, il  élève le taux de sérotonine, neurotransmetteur, dans le cerveau.

Le safranal répond au trop grand nombre de récepteurs de la sérotonine, il réduit la recapture de ce neurotransmetteur en bloquant ses transporteurs.

Ce mécanisme permet de réguler la quantité de récepteurs, diminuant ainsi  la cause biologique de la dépression et régule l’humeur.

Des études démontrent une efficacité identique à celle de la fluoxétine et de l’imipramine, deux molécules majeures de Prozac et Tofranil notamment avec l’apport quotidien de 30 mg de safran à 2%  de safranal, (Akhondzadeh, S. & al.).

Le safranal peut donc être considéré comme un antidépresseur naturel sans effets secondaires ni accoutumance.

Cependant face aux contrefaçons, il convient de bien choisir la qualité du safran.

Les personnes sous antidépresseurs chimiques ne doivent pas arrêter leur traitement sans l’avis de leur praticien.

Cet article vous a plu!

Continuez la lecture en vous inscrivant gratuitement à ma Newsletter

Vous recevrez en cadeau mon Guide Numérique  

« Pourquoi et Comment Faire du Stress son Allié? »

pour découvrir:

Ce qu’est réellement le stress

Les 3 niveaux pour une parfaite gestion du stress

Vos potentiels pour répondre aux situations de stress

Inscription et Téléchargement de Mon Guide Gratuit ICI

>>>>Chers amis lecteurs, je vous invite à laisser vos commentaires ainsi que vos expériences<<<<

Laisser un commentaire

You have to agree to the comment policy.