Etudes EFT sur les SPT des anciens combattants

Cet article est tiré du média « The Permanente Journal ». Il apporte de nouvelles preuves scientifiques sur l’efficacité de l’EFT.

Je remercie toutes les personnes ayant participé à ces études.

Avant de commencer la lecture

Je vous suggère de télécharger gratuitement mon livret numérique  »EFT pour Tous » avant d’entamer la lecture de cet article pour mieux comprendre certains termes et  techniques employés. Télécharger à partir de la colonne de droite du blog ou à la fin de l’article!

Techniques de liberté émotionnelle pour traiter le trouble du stress post-traumatique chez les anciens combattants: examen de la preuve, étude des praticiens et lignes directrices cliniques proposées

 Contexte

Les taux élevés de prévalence du syndrome de stress post-traumatique (SSPT) chez les militaires actifs et les anciens combattants présentent un défi de traitement. De nombreuses études sur le SSPT ont démontré l’efficacité et la sécurité des techniques de liberté émotionnelle (EFT).

Objectifs

Développer des lignes directrices cliniques sur les meilleures pratiques pour l’utilisation d’EFT pour traiter le SSPT, sur la base de la littérature publiée, de l’expérience du praticien et des cas typiques.

Méthodes

Nous avons interrogé 448 praticiens d’EFT pour recueillir des informations sur leur expérience en matière de traitement du SSPT. Cela comprenait leurs profils démographiques, leur formation préalable, leurs cadres professionnels, leur utilisation des évaluations et leurs pratiques de traitement du SSPT. Nous avons utilisé leurs réponses, avec la base de données probantes, pour formuler des lignes directrices cliniques appliquant le modèle de traitement «soins intensifs» utilisé par l’Institut national de la santé et de l’excellence clinique du Royaume-Uni.

Résultats

La plupart des praticiens (63%) ont signalé que même un SSPT complexe peut être remédié dans 10 sessions d’EFT ou moins. Environ 65% des praticiens ont constaté que plus de 60% des clients du SSPT sont entièrement réhabilités et 89% ont déclaré que moins de 10% des clients faisaient peu ou pas de progrès. Les praticiens ont combiné EFT avec une grande variété d’autres approches, en particulier la thérapie cognitive. Les réponses des praticiens, les éléments de preuve de la littérature et les résultats d’une méta-analyse ont été regroupés dans une ligne directrice clinique proposée.

Conclusion

Nous recommandons un modèle de soins intensifs, avec 5 séances de thérapie EFT pour le SSPT subclinique et 10 séances pour le SSPT clinique, en plus de la thérapie de groupe, des ressources d’auto-assistance en ligne et du soutien social. Les clients qui ne répondent pas devraient être renvoyés pour les soins appropriés.

Continuer la lecture